You are currently viewing Nord-Kivu : 7 morts et des blessés dans une manifestation anti-Monusco ce mercredi à Goma

Nord-Kivu : 7 morts et des blessés dans une manifestation anti-Monusco ce mercredi à Goma

Les services de sécurité dont l’armée et la police nationale congolaise ont imposé l’ordre public à Goma, après une vive tension observée depuis tôt le matin de ce mercredi 30 août 2023. Selon le bilan présenté par le porte-parole du gouverneur de province, sept personnes dont un policier ont trouvé la mort pendant les échauffourées.

Outre des morts, 158 adeptes de la secte Wazalendo ont été interpellés. Des sources non officielles, ont rapporté la journée, l’incendie du temple d’une église de la secte Wazalendo et plusieurs autres maisons en pleine ville de Goma.

Pour ce faire, le Lieutenant-Colonel Ndjike Kaiko Guillaume porte-parole du gouverneur militaire, a lancé une mise en garde sévère contre les groupes de bandits armés drogués et manipulés, « se faisant passer pour les Wazalendo appartenant à une secte mystico-religieuse d’un prophète Bisimwa Euphrem, qui ont semé de trouble ».

Notons que ce groupe des bandits, selon l’autorité provinciale, ont manifesté pour exiger le départ de la Monusco, de la force régionale de la Communauté d’Afrique de l’est (EAC) ainsi que les occidentaux y compris leurs ONG du sol congolais.

Alexis Kambale.

Laisser un commentaire